La rue des Cascades, parcours street art à elle seule

Je m’égare et m’éloigne quelque peu de mon parcours au fil des arrondissements parisiens pour revenir un instant à mon cher et tendre 20e. Avec ses allures de petite rue de province et ses nombreux graffs, la rue des Cascades est doublement dépaysante.

Le mur des 3 Couronnes : solidarité et street art

Le mur des 3 Couronnes fait partie des mes spots street art favoris du 11e arrondissement. Et le lieu ne me plaît pas seulement pour ses graffs et ses collages. Ici, place est faite à l’entraide, à la solidarité.

Oberkampf, Saint-Maur : de la bière et du street art !

Le 11e arrondissement est l’un des favoris des Parisiens, pour ses nombreux bars et terrasses, ses rues festives, son ambiance populaire et ses pintes pas trop chères (tout est relatif, nous sommes à Paris). Moi, cet arrondissement, je l’aime aussi pour son street art.

Le MUR Oberkampf, panneau publicitaire devenu spot de street art

Eté comme hiver, printemps comme automne, la terrasse de l’angle des rues Oberkampf et Saint-Maur, dans le 11e, fait partie de ces endroits toujours vivants où l’on a envie de s’arrêter. Et ce d’autant plus si l’on est amateur de street art.

Graffs et collages autour du parc de Bercy

Il pleut, les enfants ont repris le chemin de l’école, les arbres du Père Lachaise se parent déjà de leurs si belles couleurs d’automne… Il semblerait bien que ce soit la rentrée.

Le street art du côté de Picpus

Le 12e arrondissement est, même si on lui ôte son Bois de Vincennes, l’un des plus vastes de Paris. Le parcourir de long en large prend du temps, mais les pépites qu’il abrite sont de si belles récompenses !

Dans le 12e, la coulée verte se mue en balade street art

La canicule passée, les vacances en Normandie achevées, la flemme mise de côté… il est plus que temps pour mes petits pieds et mes yeux curieux d’arpenter le 12e arrondissement. Car ici aussi, le street art commence à se faire une place de choix.

Sur les murs de la rue de Tolbiac

Eh non, je n’en ai pas encore fini avec ce cher 13e arrondissement, qui ne se lasse pas de me détourner de mon 20e adoré. Cette fois, direction la rue de Tolbiac, et quelques rues alentours, pour y découvrir tout un tas de nouvelles fresques !

Seth, le peintre poète et globe-trotter

Seth Globepainter, Julien Malland de son vrai nom, fait partie de ces street artistes que l’on ne présente plus. Ses personnages enfantins et poétiques sont familiers de bien des Parisiens, même s’ils ne leur montrent (presque) jamais leurs visages.