Seth, le peintre poète et globe-trotter

Seth Globepainter, Julien Malland de son vrai nom, fait partie de ces street artistes que l’on ne présente plus. Ses personnages enfantins et poétiques sont familiers de bien des Parisiens, même s’ils ne leur montrent (presque) jamais leurs visages.

Mes plus fidèles lecteurs (Coucou Maman !) ont déjà découvert certaines de ses œuvres au fil de mes articles.

seth street art belleville paris

A la recherche de l’enfance perdue

De Belleville au quai d’Orsay  en passant par la Butte-aux-Cailles : si c’est dans le 20e arrondissement qu’il a posé ses premiers graffitis, Seth essaime ses fresques oniriques un peu partout dans Paris. Mais comme son nom l’indique, il est un artiste globe-trotter qui ne saurait se contenter des murs d’une seule ville ni même d’un seul pays pour s’exprimer.

seth globe painter belleville paris

C’est en grimpant vers le sommet du Parc de Belleville, il y a quelques années déjà, que j’ai fait connaissance avec l’univers de cet artiste. Comment ne pas en tomber amoureuse ? Comment ne pas se reconnaître en ces enfants semblant nous inviter à continuer de rêver ?

seth street art paris 20

Seth s’est vu confier l’embellissement du belvédère et de l’amphithéâtre surplombant le parc. Au fil des ans bien sûr, les œuvres ont subi les affres du temps, celles du belvédère davantage que celles de l’amphithéâtre. Mais je suis toujours aussi heureuse de les retrouver, surtout tôt le matin, lorsque le lieu est désert et les lumières si belles.

seth street art paris 13

L’enfance est le sujet de prédilection de Seth. Ses œuvres sont des invitations à la rêverie, à la nostalgie de cette période durant laquelle tout est encore possible. Les visages des enfants de Seth sont presque toujours dissimulés. Ils se fondent et disparaissent dans les murs choisis par l’artiste pour leur donner vie.

seth paris 13 street art

Ils sont comme happés par leur propre univers, par leurs pensées. Mais loin de se cacher, ils semblent bien plutôt nous convier à les suivre, à jouer avec eux, découvrir ces lieux secrets où ils se perdent, savoir à quoi ils rêvent.

seth butte aux cailles street art

Voilà quelques semaines, durant le mois de mai 2018, Seth a participé à l’édition 2018 des Lézarts de la Bièvre, festival organisé dans le si joli quartier de la Butte-aux-Cailles.

street art paris 13 seth

Ce n’est pas la première fois que l’artiste est invité à colorer les murs du quartier. Et chaque fois, les marques de son passage sont plus belles les unes que les autres.

seth globe painter street art
Place de la Commune de Paris, Seth a recouvert l’une de ses propres fresques pour y donner naissance à deux enfants.

seth street art graffiti paris 13

Le succès de l’artiste lui permet de réaliser de plus en plus de commandes. A Paris, l’une de ses fresques les plus monumentales est celle qu’il a réalisée rue Jeanne d’Arc, dans le cadre du projet Street Art Paris 13 mené par la Galerie Itinerrance.

seth graffiti street art paris 13

Convié à sublimer le quai d’Orsay, l’artiste a récemment récidivé. Mais cette fois, ce n’est pas sur un mur qu’il faut chercher couleur et poésie !

seth street art paris 7

C’est une fois encore à la galerie Itinerrance, très présente dans le 13e, que l’on doit ce magnifique projet réunissant plusieurs artistes pour égayer les quais de Seine durant l’été.

seth street art paris quai orsay

Des murs de Belleville à la Palestine

De la Palestine au Canada, en passant par la Chine, Seth voyage à travers le monde pour peindre et se nourrir de ses échanges avec d’autres artistes de rue. Il s’est d’ailleurs aussi fait connaître du public en réalisant plusieurs documentaires pour l’émission Les nouveaux Explorateurs diffusée sur Canal +.

seth street art paris butte aux cailles

Artiste aux multiples talents, Seth est également l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’art urbain, des carnets de voyages racontés par le biais de l’art urbain.  Fondateur de la maison d’édition L’Oeil d’Horus, il a crée la collection Wasted Talent, dédiée au street art.

seth street art rome piazza spagna

Ce n’est certes pas le bout du monde, mais j’ai tout de même eu le plaisir de découvrir l’un de ses enfants caché au cœur de la station de métro Plazza di Spagna lors de mon séjour à Rome en avril dernier.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s