Une balade colorée entre Denfert-Rochereau et Montparnasse

Après la Porte de Vanves et le quartier de Plaisance, l’exploration du 14e n’est pas finie. En route pour Denfert-Rochereau puis la Gaité afin d’y découvrir tout un tas de nouvelles fresques !

Des couleurs pour les enfants du quartier

Je commence cette nouvelle balade street art par la rue Boulard pour y admirer une très jolie fresque signée par l’artiste Caroline Laguerre.

street art caroline laguerre rue boulard

Colorée et enfantine, elle habille à merveille l’escalier longeant l’école primaire du quartier.

street art paris 14 rue boulard

A quelques pas de là, rue Gassendi, un trompe-l’oeil peint d’après l’artiste italien Riccardo Licata attend les amateurs de fresques murales. Les signes imaginés par Licata pour créer son langage s’inscrivent sur un mur aux couleurs apaisantes.

street art paris 14 rue gassendi

Art du trompe-l’oeil et éléments abstraits propres au peintre et sculpteur vénitien s’épousent pour nous offrir cette superbe façade.

Je rejoins l’avenue Denfert-Rochereau et les différentes œuvres qu’elle abrite. En juillet 2017, le couple barcelonais Mina Hamada et Zosen s’est rendu à Paris tout spécialement pour y réaliser une fresque sur le mur de l’association Les amis de Laurence.

mina hamada zosen street art paris 14

Cette association accompagne et accueille des enfants et adolescents polyhandicapés. C’est pour eux que cette oeuvre tout en couleurs a été réalisée par les deux artistes espagnols.

street art paris 14 mina hamada zosen

Les Grands Voisins, lieu unique sublimé par le street art

Juste en face, sur cette même avenue Denfert Rochereau, je rends naturellement une visite aux Grands Voisins, installés sur les vestiges de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul. L’établissement qui accueillait notamment une maternité a fermé ses portes en 2011. Il est alors devenu alors un lieu d’accueil et d’hébergement.

street art paris 14 grands voisins

Et il est temps de profiter du lieu, car il aura bientôt disparu au profit de la construction d’un nouveau quartier d’habitation. Les travaux ont déjà commencé. Mais en attendant, le site continue d’offrir un toit et de l’aide à des personnes dans le besoin.

les grands voisins street art paris

De nombreuses activités y sont organisées pour tous les habitants du quartier, et cerise sur le gâteau, plusieurs artistes ont investi les murs des Grands Voisins pour embellir le lieu.

street art paris 14 kouka grands voisins

Tandis que nous toise l’une des guerriers bantus dont l’artiste Kouka peuple les rue de Paris, un gouzou du graffeur Jace embrasse une façade entière de l’ancien hôpital. Les fenêtres du bâtiment deviennent les cordes de sa guitare électrique. Punk is not dead !

street art paris 14 jace gouzou

On peut aussi croiser chez les Grands Voisins les adorables petits rats de Twopy. Ils se baladent sur tous les murs !

twopy street art paris 14 grands voisins

L’univers de l’artiste Alexöne Dizon est également de la partie ! Le graffeur a peint ses personnages sur l’une des façades de l’ancien hôpital, nous offrant comme à son habitude une explosion de couleurs et des détails à observer pendant des heures !

alexone dizac street art paris 14

La mer et la gaieté à Montparnasse

Au croisement de la Rue Vercingétorix et de l’Avenue du Maine, se dessine cet étonnant immeuble transformé en code-barres géant. Il se fond parfaitement dans les lignes de l’hôtel s’élevant derrière lui.

montparnasse immeuble code barres

Juste à côté, une fresque signée par Zoer et Velvet CSX, du crew Die Cast, parvient à se faire remarquer grâce à ses belles couleurs.

street art graffiti paris 14 montparnasse

A quelques pas de là, une joyeuse fresque peinte voilà 27 ans déjà par l’artiste américain Loren Munk célèbre la rue de la Gaieté.

street art paris montparnasse loren munk

Dans ce quartier bretonnisant à souhait, ne manque que la mer… Le duo Toqué Frères s’est chargé de résoudre le problème !

toque freres street art montparnasse

Les frangins ont notamment réalisé une immense fresque à base de voiliers, de mers bleue et de proverbes marins dans cette même rue de la Gaieté, profitant de travaux pour transformer des palissades en toiles.

toque freres street art paris montparnasse

Rue d’Odessa, au niveau de la station de métro Edgar Quinet, un message tout en simplicité, mais difficile à manquer, parfait pour achever cette nouvelle balade dans le 14 e, nous invite à « reprendre la conversation ».

street art paris montparnasse

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. L.Boy Jr. dit :

    La fresque avec pleins de belles couleurs c’est soit VELVET CSX ou alors ZOER de DIE CAST !

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour l’info ! Je vais pouvoir compléter l’article 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s